Files de pute femme nue sous la jupe

files de pute femme nue sous la jupe

pour l'inviter à dîner. J'ai insisté pour qu'elle sorte, en lui disant qu'elle avait déjà promis à Olivier (celui qui l'avait invitée) de venir. Aussi, dès notre arrivée, l'avais je quelque peu abandonnée près du bar. Je me suis roulé sur elle et l'ai pénétrée facilement. Mais je crois que maintenant, il me sera difficile de l'arrêter. Moi aussi, me dit-elle, mais je vais d'abord me laver. J'ai tenté à nouveau l'expérience "sans culotte" à l'occasion d'une séance de cinéma racontée ici aussi. Au contraire, je l'encourageai à continuer, mais la prochaine fois en ma présence. Enfin, vers une heure trente du matin, elle est rentrée, un léger sourire aux lèvres, quelque peu décoiffée. Le lendemain, seize heures, le téléphone a retenti: une voix d'homme demandant à parler à mon épouse. Etais-je un voyeur qui s'ignorait? Vers dix-neuf heures, toujours avec sa gentillesse habituelle, elle m'a demandé de me rendre au supermarché pour lui prendre un pot de crème fraîche. Sa tenue vestimentaire, un tee-shirt à mailles fines, une mini-jupe ultracourte et collante, un maquillage soutenu, avaient de quoi en aguicher plus d'un. Ma femme était devenue plus douce et aimante que jamais. Par moments, je n'arrivais plus à la reconnaître. Nous avons parlé un peu, je lui ai fait un café, passé maintes et maintes fois devant lui, espérant qu'il me mettrait la main aux fesses. Je lui ai fait part de ce désir. Devant mon refus, elle a pris ma main et l'a guidée vers sa vulve encore toute engluée de sperme. Cet article vous a intéressé? Ce dernier soulève la jupe de l'inconnue et frappe violemment sur ses fesses. Elle a remercié l'homme en lui donnant un baiser. En effet, le couvert était mis pour trois. J'étais responsable d'un service administratif dans une petite ville de Normandie. Tu me donnes l'occasion de ressortir du placard un post que j'avais laissé sur ce forum en octobre. Je fus le premier à parler: - J'ai envie de toi. Elle a connu de nombreux hommes, me faisant scrupuleusement le récit de leurs ébats. La saisissant par la taille, je l'ai basculée sur notre lit et j'ai pu constater qu'elle n'avait plus files de pute femme nue sous la jupe son string. Une première occasion me fut donnée quelques semaines plus tard. Je voulais la voir un peu allumeuse, vêtue d'une façon plus sexy. Allions nous passer à côté de quelque chose? Elle ne pouvait pas me voir. J'éprouvais même du mal à la satisfaire, tant son appétit sexuel s'était décuplé. Je suis allé le chercher à l'accueil du service. Elle est devenue un peu trop la femme de tout le monde. Nous avions décidé de sortir plus souvent, et ce fut au cours d'une de nos sorties nocturnes que tout allait changer dans notre vie de couple. Je me suis retrouvé seul dans l'appartement. Quelque peu réticente au départ, elle a accepté, par jeu, de raccourcir un peu ses jupes et d'abandonner le port du soutien-gorge en certaines occasions. Je n'ai rien perdu du spectacle qui s'offrait à mes yeux. Ou encore: ne sommes nous pas allés trop loin et trop vite? M'approchant de la portière droite où elle était assise, j'ai toussoté pour lui faire remarquer ma présence sans la brusquer. Laisse moi me laver! Etait-ce une sorte de consentement qu'elle attendait? La conversation fut brève: - Oui, OK, très bien.

1 pensée sur “Files de pute femme nue sous la jupe”

Laisser une Réponse